lundi 28 janvier 2008

Le scandale bancaire!

Le scandale bancaire


La Société Générale qui perd 7 milliards d'euros en quelques semaines en faisant des magouilles douteuses qu'on met sur le dos d'un jeune courtier, qui a toutes les allures d'un bon lampiste.

Il y a un deux mois dans un reportage sur France 2, le financier américain inventeur des subprimes, révélait qu'une banque français avait perdu au moins 5 milliards de dollars dans l'affaire, et que son nom ne tarderait pas à être révélé. Hasard sans doute, deux mois plus tard, voilà les escrocs de la Société Générale exposés devant les médias... Je ne parle pas là, du petit courtier, mais de l'escroc en chef Daniel Bouton. Pourquoi lui, n'est il pas encore au commissariat en audition. En effet, si la banque a perdu de la valeur suite à des malversations, le principal responsable, n'est il pas l'escroc en chef Bouton?


Pourquoi employer ce mot escroc? Parce que , qui va compenser la perte de la banque, les pauvres pommes qu'on appelle les clients. Je suis sur qu'à la Société Générale, on prépare déjà une augmentation substantielle des frais bancaires.

Un exemple des mauvaises pratiques de nos amis escrocs banquiers?

Mon salaire m'a été viré par mon employeur, le 25 janvier, à cette heure, rien n'a été crédité sur mon compte. Par contre un TIP payant mon abonnement de portable, a été présenté ce matin. Il a été immédiatement encaissé. Cela occasionnant un dépassement de mon autorisation de découvert d'une quinzaine d'euros, on m'a facturé 6 euros d'agios.

Il y a 72 smillons de comptes à vue en France. En admettant, qu'il y ait 100 euros de frais par an facturés sur ces comptes on arrive à un somme faramineuse 7 200 000 000. 7 milliards 200 millions d'euros Hors les frais facturés pour un client moyen dépassent largement les 100 euros par an.

Ces milliards, on les retrouve dans leurs considérables bénéfices! On escroque et on s'engraisse!

Les patrons de banque en taule! Escrocs, voleurs!



Erik

samedi 19 janvier 2008

Les dix commandements de Sarkoléon





  • Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face. Evidemment, vous êtes le seul dieu possible, mon cher Or!

  • Tu ne te feras point d’image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Ah, non! Moi c'est sous forme de lingots et de bijoux que vous me plaisez le plus!

  • Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent. Si, si, je me prosterne devant vous et vos représentants, Vincent Bolloré, Arnaud Lagardère et quelques émirs...

  • et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. J'ai fait l'aumône cet été à quelques amis de Neuilly et du 16 ème. Le paquet fiscal et le chèque qu'ils ont reçu, c'était moi!

  • Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain ; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. Rectification, je suis Eternel

  • Observe le jour du repos, pour le sanctifier, comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a ordonné. Oh oui, je m'enfermerai à l'Elysée, sous les Ors de la République!

  • Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Ca, ça veut dire que j'ai le droit de baiser Carla?

  • Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l’étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi. Rires, cinquième, sixième, septième jours, c'est toujours pareil, je ne bosse jamais! J'agite les bras histoire de faire du vent, d'aérer l'athmosphère, je me tire en vacances, et surtout je fais bosser les autres 24 heures sur 24.

  • Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d’Egypte, et que l’Éternel, ton Dieu, t’en a fait sortir à main forte et à bras étendu : c’est pourquoi l’Éternel, ton Dieu, t’a ordonné d’observer le jour du repos. J'ai 63 millions d'esclaves dont la majorité bosse pour pas grand chose! Et dire qu'ils m'ont élu, les cons!

  • Honore ton père et ta mère, comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a ordonné, afin que tes jours se prolongent et que tu sois heureux dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne. Mon père, Jacques Chirac, je vais le foutre en taule, au gnouf pour avoir oser s'opposer à moi dans le passé.

  • Tu ne tueras point. J'ai tué mon père, Jacques Chirac, mille fois dans ma tête, et je l'ai eu en fin de compte le vieux.

  • Tu ne commettras point d’adultère. Jacques Martin, j'ai niqué ta femme!

  • Tu ne déroberas point. Je ne vole pas, j'emprunte les yachts des autres!

  • Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain. Donc on ne doit pas mentir, alors là je suis mal, seigneur. Pendant la campagne électorale, j'ai fait 178031 promesses, et je jure de n'en respecter aucune hors celles faites à mes copains du club de L'ISF.

  • Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain ; tu ne désireras point la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.

    Rires, je convoite tout ce qui appartient à mon prochain , par exemple je cherchais un logement, j'ai piqué celui de Chirac!

Signé: Sarkoléon

jeudi 17 janvier 2008

Question aux femmes

A la lecture de mes textes,


Je me demande si beaucoup d'hommes sont capables de se mettre à nu comme je le fais.

Je me mets à nu, avec, mes désirs, mes sentiments, ma vie.

C'est un jeu dangereux, car je m'expose, et je peux en prendre plein la gueule en retour.

Souvent seules les femmes, sont capables de mettre à nu leurs désirs, leurs envies, leurs besoins de tendresse aussi... C'est du moins ce qui se passe dans notre société contemporaine. Vous trouvez de la poésie sentimentale voir érotique sur un blog, c'est dans neuf cas sur dix une femme qui écrit.


Pourtant les grands poètes du courant romantique au XIX ème siècle mettaient à nus leurs sentiments dans de superbes poèmes.


Est ce que cela fait viril, d'étaler ses désirs, ses sentiments, de s'exposer ainsi, d'être sincère et honnête? Je n'en ai pas l'impression....


A vous mesdames, qui êtes des amies, du réel ou du net, quelques fois des ex, je demande votre avis.



Erik



Lise



J’avais douze ans ; elle en avait bien seize.

Elle était grande, et, moi, j’étais petit.

Pour lui parler le soir plus à mon aise,

Moi, j’attendais que sa mère sortît ;

Puis je venais m’asseoir près de sa chaise

Pour lui parler le soir plus à mon aise.

Que de printemps passés avec leurs fleurs !

Que de feux morts, et que de tombes closes !

Se souvient-on qu’il fut jadis des coeurs ?

Se souvient-on qu’il fut jadis des roses ?

Elle m’aimait. Je l’aimais. Nous étions

Deux purs enfants, deux parfums, deux rayons.

Dieu l’avait faite ange, fée et princesse.

Comme elle était bien plus grande que moi,

Je lui faisais des questions sans cesse

Pour le plaisir de lui dire : Pourquoi ?

Et, par moments, elle évitait, craintive,

Mon oeil rêveur qui la rendait pensive.

Puis j’étalais mon savoir enfantin,

Mes jeux, la balle et la toupie agile ;

J’étais tout fier d’apprendre le latin ;

Je lui montrais mon Phèdre et mon Virgile ;

Je bravais tout ; rien ne me faisait mal ;

Je lui disais : Mon père est général.

Quoiqu’on soit femme, il faut parfois qu’on lise

Dans le latin, qu’on épèle en rêvant ;

Pour lui traduire un verset, à l’église,

Je me penchais sur son livre souvent.

Un ange ouvrait sur nous son aile blanche

Quand nous étions à vêpres le dimanche.

Elle disait de moi : C’est un enfant !

Je l’appelais mademoiselle Lise ;

Pour lui traduire un psaume, bien souvent,

Je me penchais sur son livre à l’église ;

Si bien qu’un jour, vous le vîtes, mon Dieu !

Sa joue en fleur toucha ma lèvre en feu.

Jeunes amours, si vite épanouies,

Vous êtes l’aube et le matin du coeur.

Charmez l’enfant, extases inouïes !

Et, quand le soir vient avec la douleur,

Charmez encor nos âmes éblouies,

Jeunes amours, si vite évanouies !

Mai 1843.


Victor Hugo « les contemplations »

mercredi 16 janvier 2008

Matin pluvieux

Matin pluvieux,

5h30, le réveil sonne, m'agace, je préfère cocooner encore un peu. Et ce putain de réveil qui ferme pas sa gueule.

Lit neuf, matelas neuf, draps neufs, couette neuve, tout est presque parfait. Presque parfait, car il manque une belle amoureuse lovée contre moi, tout contre.

6H13, je me lève enfin, direction le bain ou je me prélasse en douceur. Tranquille je prépare mes affaires, je m'habille, chaussettes grises, slip noir, jean noir, pull col roulé noir, et chaussures....noires.

6h55, je descends ,tranquillement depuis mon premier étage, pour monter dans ma voiture, garée le parking à 50 mètres. Il fait froid, mais surtout très humide.

Contact! Un quart de mon réservoir est encore plein d'essence, m'annonce la jauge. J'en reprendrais au retour.

Premier arrêt, la boulangerie.

Et puis la route, vers Saint Flour, 50 km, en roulant tranquille, c'est trois-quarts d'heure.

D'abord une une département, sinueuse, piègeuse, pourrie pendant 15 km.

Je roule cool, mais je vois ma jauge qui baisse un peu.

A 75, direction Saint Flour Aurillac Montpellier.

Peu de monde sur la route. En dehors de Rmc et la voix de Jean-Jacques Bourdin, seule la pluie et le brouillard ont mon attention. Je dépasse Massiac et il me reste encore 20 km. Soudainement, ma jauge passe en réserve.

Merde, mais en réserve normalement je peux faire 80 km, donc je prendrai de l'essence à Saint Flour.

Je suis en plein brouillard, dans le col de la Fageolle, le moteur qui ratatouille. A mi pente, mon réservoir est à sec. Il est 7h20.

Quelle merde!

Le brouillard, la pluie... Et j'ai oublié mon portable.

Obligé de marcher dix minutes, dans la montée, sur l'autoroute, avec les véhicules qui foncent sous la pluie et dans la brume. Ca caille. Dix petites minutes de marche pour trouver cette putain de borne.

J'appelle, et j'explique la situation au services de l'autoroute.

Je reviens sur mes pas faisant attention à me tenir le plus loin possible des véhicules qui roulent plein pot.

Les gendarmes sont à coté de mon véhicule et j'explique la situation. Ils me recommandent de rester loin de la chaussée et s'en vont.

10 minutes plus tard, les services de sécurité arrivent, et mettent en place une zone de sécurité.

8h05 voilà le dépanneur qui arrive. Il a un bidon et me dépanne.

Coût de l'intervention 109 euros plus dix euros pour le bidon d'essence.

Je reprends ma route. Il est 8h20, dans vingt minutes je serai au boulot au chaud.

Tout cela pour trois heures de boulot.

Décidément, j'aurais mieux fait de rester dans mon lit neuf, avec mon polochon, mes deux oreillers, mes draps et ma couette neufs. Tout y était si presque parfait, presque parfait...

Erik

mardi 15 janvier 2008

Les nénés....

Les nénés,

C'est au naturel que je les aime.

Les nénés,

Ce sont mes airbags préférés.

Les nénés,

Petits ou gros ils me fascinent.

Les nénés,

Ce sont mes bonbons.

Les nénés,

C'est de la tendresse pure.

Les nénés,

C'est contre qu'on aime être quand on est pas au super.

Les nénés,

C'est contre qu'on aime être quand on est au super.

Les nénés,

C'est une femme, et tout ce qu'il y a de bien en elle.

Les nénés ont un synonyme:

Amour...


Erik







dimanche 13 janvier 2008

fâcheuse impression

Fâcheuse impression


Je ne sais de quel côté on m'a menti, mais on l'a fait. C'est pas beau.

Il y a les petits mensonges de tous les jours, et puis il y a ceux avec lesquels on manipule.

Les petits, c'est à la longue qu'ils deviennent intolérables.

Les autres, ils font vomir direct.

Là je pense que le truc est parti d'une pure méchanceté, destinée à vous monter contre quelqu'un.

Résultat au bout du compte c'est moi qui vais payer la casse...

J'ai perdu la confiance de l'autre personne, et elle a un peu baissé dans mon estime. Juste un peu, mais cela pourrait être le début d'un déclin.

Qu'en dire d'autre?



Erik

lundi 7 janvier 2008

Ce soir

Ce soir c'est pas la forme.


Je ne sais pas ce qui se passe, mais j'ai un mauvais pressentiment.

Déjà que je suis pas bien depuis deux mois, insomnie, hypersomnie, fatigue.

Mais là, j'ai l'impression qu'on me cache des choses et j'aime pas.

Y a quelqu'un que j'aurai voulu voir ce week end histoire de pas être seul, et que je verrai sûrement pas...

Drôle d'impression, ce n'est qu'un impression.


Mais ce soir deroxat et lidène pour dormir. Je vais délaissé ce blog quelques jours parce que j'ai d'autres choses à faire et je sais plus trop ou je suis ni qui je suis.


Merci par avance aux passants qui passent et laissent une message.



Erik

dimanche 6 janvier 2008

Promesse

Promesse


Hier quelqu'un ma confié quelque chose.

Ce quelqu'un c'est cette femme à la beauté extraordinaire que j'ai déjà évoqué ici.

En apparence, elle offre l'image d'une femme sure d'elle-même, presque dominatrice.

Mais j'ai de plus en plus en plus l'impression que ce n'est qu'une apparence qui permet de masquer une grande fragilité.

Et je commence à comprendre vraiment pourquoi cette femme superbe m'intéresse.


Moi je suis quelqu'un qui a besoin d'exprimer sa tendresse.

Et qui a le plus besoin de tendresse, si ce n'est une femme blessée par la vie.

Si je fais un bilan de ma vie sentimentale, en dehors de Béné, mon amour de jeunesse inassouvi, il y a eu Nanou, fille abandonnée à sa naissance, en quête d'identité, il y a eu Marina, ma première expérience sexuelle, femme battue, il y a eu Eve ma chère ronde au corps mutilé, il y a eu Saba et sa maladie génétique, il y a eu Brigitte première du nom, qui venait de perdre son mari à 40 ans suite à atroce maladie, il y a eu Saxo, violée à 18 ans, et encore traumatisée de son viol 20 ans après, il y a eu Brigitte deuxième du nom, violée à 13 ans.


Avec ces femmes, je n'ai pas toujours eu des aventures amoureuses et sexuelles, mais un énorme échange de tendresse.

Pourquoi moi ai je tant besoin de tendresse? Sans doute car j'en manque, que j'ai eu une enfance et une adolescence pas facile et sans amour véritable de la part de ma maman.


La femme qui signifiait pour moi la tendresse, c'était ma grand mère, ma mémé. C'était la femme qui s'est occupée de moi, et qui m'a apporté la tendresse, et qui me manque tant, près de trente ans après son départ.

Dans chacune de ces femmes, j'ai retrouvé la tendresse de ma mémé.


Alors à toi hier, qui m'a confié quelque chose, et peut être m'en confiera d'autres, je veux dire que je serai là quand tu auras besoin de moi.


Erik

samedi 5 janvier 2008

Lundi 6h50

Lundi,


6h50, ne prendrai la route pour reprendre le chemin de l'école.

Eh oui à 42 ans, je suis prof depuis 8 ans.

Normalement, j'enseigne l'histoire en lycée pro ou en CFA.

Je suis pas titulaire, juste un précaire comme tant d'autres.

Là, j'enseigne, le français dans des classes de collège, et je déteste ça.

Même si je n'ai pas envie du tout de me lever ce lundi, j'irai, je ferai mes 50 km pour gagner ma croûte.


En ce moment, je serai tellement mieux chez moi en train de cocooner, sous ma couette...


Erik

vendredi 4 janvier 2008

Devant moi une femme en noir


Devant moi, une femme en noir,

Comme je l'ai dit déjà une femme en noir,

Ce n'est pas froid, c'est chaud,

Et c'est beau et bon!

Beau pour mes yeux,

Bon pour mon coeur,

Un visage doux,

Des boucles dorées,

Un bijou au cou.

Sous le corsage noir,

Des seins,

un peu lourds,

Je ferme les yeux,

En un instant,

Je redeviens enfant,

Et je presse mes lèvres,

Vers ce sein nourrissier.

Que c'est bon d'être un enfant!

Erik, qui dédie ce poème à toutes les femmes en noir!

Les femmes en noir


Les Femmes en noir sont les plus belles...

Le noir, c'est la sobriété, l'élégance et le raffinement, la richesse, le luxe, la noblesse, la beauté! Les Femmes en noir sont les plus belles!

Le noir, le mystère, les ténèbres, l'inconnu, l'occulte.

Les Femmes en noir sont les plus belles!

Le noir, c'est l'autorité, la puissance, la dignité, le pouvoir, la menace.

Les Femmes en noir sont les plus belles!

le noir, c'est l'austérité, le négatif, le mal, le néfaste, la mort, le deuil, la tristesse, le désespoir, la peur. Par exemple, dans le titre du roman de Stendhal, Le Rouge et le Noir. Parfois, il s'agit de l'obscurantisme comme dans l'expression Grande noirceur.

Les Femmes en noir sont les plus belles!

Le noir, c'est la révolte, l'anarchie, les pirates.

Les Femmes en noir sont les plus belles!

Le noir, en ésotérisme la couleur noire est associée à des éléments supposés appartenir à l'autre côté du monde, en particulier les ténèbres : la Lune noire (Lilith), le Soleil noir, l'Œuvre au noir qui se nomme "nigrida", la magie noire, la pierre noire de la Kaaba, l'ange noir, etc.

Les Femmes en noir sont les plus belles!

L'origine de cette symbolique réside dans le fait que le noir est la couleur de la nuit, de l'obscurité, du non-visible. À l'opposé du blanc, de la lumière. le noir, c'est le mystère!

Les Femmes en noir sont les plus belles!

Dans l’Égypte antique le noir avait une symbolique positive, en effet dans la langue des pharaons le verbe « kem » qui est tiré du mot « noir » veut dire « mener à bien, s’élever à, accomplir, payer, compléter, servir à » mais aussi « être noir ». Le mot « kem » veut dire aussi : « complet, parfait, obligation, devoir ».

Les Femmes en noir sont les plus belles!

Femmes en noir, Femmes de mon coeur, vous êtes des petites soeurs.

Souvent vous avez beaucoup souffert, comme moi!

Mes dames en noir, quelques fois, on vous a violées, on vous a battues, humiliées. Le noir c'est une façon de vous reconstruire et de vous protéger.

Toutes mes vraies amies, la plupart des mes rares ex sont des Femmes en noir.

Je ne suis pas fait pour le blanc.

La mort m'a frôlé, je suis un homme en noir. J'aime le mystère, et la Femme, est le Mystère!

Moi qui porte le deuil de mes souffrances, les vôtres m'attendrissent.

Les femmes en noir, sont sincères et honnêtes , quelques fois fragiles, souvent fortes en réalité, car elles ont survécu au pire.

Ce sont celles qui ont le plus d'amour à donner,et qui mérite le plus d'en recevoir.

Ce sont celles qui ont le plus de plaisir à donner, et qui mérite le plus d'en recevoir.

Les Femmes en noir sont les plus belles!

Les Femmes en noir ont touché mon coeur!

Les Femmes en noir, je vous aime!

Erik, un homme en noir

Le cuir

Le cuir,

C'est la matière la plus chaude qui soit, c'est doux.

On a l'impression de porter une cuirasse,

On se sent fort, invincible.

Le cuir, c'est aussi l'animal qui est en nous.

Le cuir, c'est un coup de fouet.

C'est de l'érotisme pur, c'est le rut...


Mesdames si vous réveillez la bête,

Si vous la sortez du string en cuir noir,

Il vous faudra l'avaler....

Erik

jeudi 3 janvier 2008

Trop belle pour moi


Trop belle pour moi....

Et mon âme s'est envolée vers les nuages...

j'ai rêvé...

Direction la terre.

Trop belle pour moi,

Ou moi

Trop con pour elle ?

Trop lourd.

Ca c’est sur.

Je me sens tellement seul, en manque d’affection depuis trop longtemps.

Seul, j’ai toujours vécu seul.

Mais avant j’avais un réseau social très étendu.

Quand j’ai déménagé à Feurs, j’ai perdu beaucoup d'amis, mais j’ai pu en recréer un.

Depuis un an, depuis que je suis à Brioude rien…

C’est un pays de vieux, ou il faut avoir du fric.

C’est beau mais on s’y ennuie.

Les paysages sont sublimes, mais quel ennui.

En un an, je me suis lié avec une seule nana sympa.

Heureusement, j’ai encore quelques bons amis, mais ils sont loin.

Les collègues de boulot, ils ont tous eu mon email, mon téléphone, et rien.

Pourtant, j’ai rendu des services, payé des cafés plus qu’à mon tour.

Bref, cette solitude, liée à des carences affectives anciennes , me pousse

Quand une belle femme, et la dernière était d’une beauté inouïe, s’intéresse à moi avec gentillesse, avec amitié à y voir d’autres choses, et à rêver.

Rêver, fantasmer, alors que je veux du réel.

Je me perds et je déprime…

A une époque, il y a déjà longtemps, j’ai organisé des soirées coquines, afin d’en retirer un peu de plaisir sexuel, et des amitiés.

Cela m’a permis de voir que mes carences, n’étaient pas dans l’absence de sexe comme je le croyais, mais dans l’absence d’amour à donner et à recevoir.

Mon vœu 2008, pour moi-même, un peu d’amour pour mon petit cœur.

Solidarité


Solidarité,

Qu'est ce que ce que cela veut dire aujourd'hui.

Un truc me scandalise aujourd'hui. J'ai appris que certains minimas sociaux comme le minimum vieillesse, les allocations d'adultes handicapés allaient être revalorisées, d'environ 1%. 600 euros, environ les mecs vont gagner, quelle honte qui n'a que trop duré! Ca dure depuis des années et des années, et avec l'augmentation du coût de la vie actuelle, que vont faire ces gens là? Le tapin pour survivre?

Nos candidats à la présidentielles s'étaient tous engagés à des augmentations substantielles, de l'ordre de 20 à 25 %, de ces minimas! L'élu, le petit sarkoléon, vient une nouvelle fois de montrer l'étendue de ses qualités de menteur. C'est à vomir!

Après un cadeau de 15 milliards d'euros, aux plus privilégiés, ca fait choc!

les plus pauvres, les plus précaires paieront pour les plus riches, aurait du être le vrai slogan de notre Sarkoléon.

Et pendant ce temps là, celui-ci se prélasse aux cotés de bouchers sanglants, comme Poutine, les dirigeants chinois ou monsieur Khadafi!

Droits de l'homme, en France, comme à l'étranger, ça veut dire quoi? C'est un synonyme, de PQ?

Beurk, j'ai honte....

Mais qu'est ce qu'on en a a foutre?


Mais qu'est ce qu'on en a à foutre?

Depuis quelques semaines, les médias, internet, nous rebattent les oreilles, avec la liaison Sarkoléon Carla Bruni.

Merde!

Encore un contrefeu médiatique pour masquer les vrais soucis des gens, le chomâge, la précarité, le pouvoir d'achat en chute libre malgré les déclarations del'incompétente Lagarde, la fermeture des petits tribunaux en zone rurale, bientôt celle des hôpitaux en zone rurale, les banlieues en difficultés...

Vois-t-on cela aujourd'hui dans les médias? Non, juste la trombine de Sarkoléon et de Carla Bruni.

Et puis Sarkoléon, 24h/24h, dans sur TéléSarko 1 , 2 et 3, à la radio, dans les médias écrits, ca gonfle!

En tous cas, une qui me déçoit, c'est, la belle Carla. Parce qu'elle a écrit quelques textes biens tournés, je la croyais intelligente, là maintenant, j'ai un gros doute. Sa seule excuse, il paraît que le pourvoir séduit...

Auvergne Pays de Merde



Auvergne Pays de Merde

Septembre, bien content d'avoir trouvé un job, j'arrivais en Haute Loire. On m'avait dit l'Auvergne, c'est triste, c'est vieux.
Je me suis dit, que l'on verrait bien, qu'il fallait essayer... Et puis, c'est une superbe région de montagne. Les paysages y sont sublimes....

En tout et pour tout, j'ai fais une rencontre de nana sympa en réel. Et je me suis pris le râteau du siècle. L'Auvergne , triste pays de vieux c'est vrai.
Nana sympa, qu'est ce c'est?
Je demande pas un super canon mais pas trop ronde, une sacré personnalité, qui n'écoute pas Cloclo, Dave et Johnny Halliday ou leurs versions modernisées. Ces trucs là, ça me foutent la gerbe.
Par contre les nanas, un peu spéciales, qui écoutes du punk, du blues, du hard, de la bonne chanson, du jazz, de la samba, du classique.... Brefs des trucs sympas, qui sortent un peu du système Oui la ça commence à me dire quelque chose. Un peu artiste, c'est bien aussi.
Tatouée, percée, pourquoi pas moi, je suis bien percé... Bref une nana qui a un truc, qui a du chien... Par exemple, une nana qui a du cuir.

Je crois que dès que je pourrai, je retournerai dans la région lyonnaise. Là au moins je vais pas mourir momifié à quarante et un an.

Erik