mardi 15 juillet 2008

France 3 Auvergne - Lilly West

Lilly West très bonne chanteuse de Country rock découverte sur le village départ du Tour de France le 11 juin à Brioude.

zouk machine à Brioude - 11 juillet - tour de france 2008

Les Zouk Machine le 11 juin à Brioude.

Tour de France

Tour de France....


Vendredi 11, c'était le Tour de France à Brioude.

Pour moi, le Tour, c'est la nostalgie d'une part d'enfance dans ma Haute Savoie chérie.

Vous savez, un endroit ou tous les ans, on avait la visite des coureurs. C'était dans les années 70 et à chaque passage à Taninges, sur la route des Gets, ou de Samoens, les coureurs s'apprêtaient à grimper pour une arrivée à la station des Gets, ou à celle d'Avoriaz.


Je me souviens des courses depuis le pied du col de Chatillon, ou je venais de voir les coureurs dans la descente, pour aller voir Hinault, Alban, Thévenet monter le fameux col de Joux Plane à la télévision.


Je me souviens d'Ocana chutant dans les Pyrénées, de Poulidor lâchant Merckxs en 1974 dans la montée vers Saint Lary, et d'avoir crier devant l'écran de télé noir et blanc, « Allez Poupou! ». Le coureur préféré de mon enfance, c'était le vieux Poupou, qui à près de 40 ans tenait tête à des jeunots de 10 ou 15 ans ses cadets. En 75, alors que j'étais à l'hôpital, le tour était passé chez moi, j'étais vert de rage, mais j'avais eu trois posters. Poulidor, Merckxs et Thévenet.

Je suivais tout, et particulièrement les rétros de Jean Paul Olivier.

C'est grâce à ces rétros que j'avais découvert les exploits des Bobet, Anquetil, mais aussi Antonin Rolland. Qui? Antonin Rolland! Un gars de mon pays natal, la Calade, qui en 1955, avait porté le maillot jaune pendant 13 jours, et avait faillit gagné le tour devant Bobet. Antonin Rolland, un petit gars de Sainte Euphémie dans l'Ain dont j'appris bien plus tard, qu'il était l'un des meilleurs amis d'enfance de mon grand-oncle et que j'allais rencontrer un jour.

Mais à Brioude, ce n'était plus le Tour de mon enfance, mais celui de l'enfance de mon neveu et filleul, Corentin. 13, ans c'est l'âge ou l'on est fan du Tour.

Alors je suis allé le chercher du côté de Lyon, jeudi soir.

Sur la route, j'ai vu sa joie, son excitation, en croisant les voitures de France Télévisions, les cars des équipes AG2R, et Gérolsteiner, en voyant le montage du Village du tour et des podiums.


Le vendredi matin, a 8 heures on était dans les rues de Brioude, pour repérer, tous les lieux intéressants, prendre des photos, acheter des souvenirs, montrer au gamin que le Tour, ce ne sont pas seulement des coureurs, mais aussi toute une organisation, des centaines de salariés...


Alors on s'est baladé, on a fait le tour du parking de la caravane, on est allé voir l'émission Village Départ, animée par Laurent Luyat, avec les Zouk Machine; une jeune chanteuse de Country-rock sympa, Lilly West et Laurent Jalabert. Il a eu des autographes de partout...

Après nous sommes allés sur le boulevard Blum et le boulevard Vercingétorix, voir les coureurs et le départ.


Samedi visite du château de Polignac, puis match des Verts au Puy... Là, j'ai vu que mon neveu et filleul était un sacré veinard. Tombola, gros lot un maillot dédicacé par toute l'équipe de Saint Etienne. Devinez qui a gagné? Corentin, mon filleul.


Le soir, à Brioude, c'était la Star Ac, on y est allé pour Estelle, ma nièce de 10 ans qui n'a pas pu venir à cause d'un pied cassé... Et on lui a ramené des souvenirs...


Bref, j'ai passé un excellent week end, alors pas envie de parler de la honte d'apprendre que le Président de notre illustre pays allait serrer la cuillère des bouchers chinois, ou que l'armée française allait défiler le jour ou l'on célèbre la prise de la Bastille, devant un dictateur syrien dont le père, Hafez El Assad, avait soutenu les terroristes qui ont assassinés 59 soldats de la paix français lors de l'attentat du "Drakkar" en 1983, à Beyrouth...



Erik



video

mardi 1 juillet 2008

Et pendant ce temps les abeilles butinent...


J'adore le miel, mais le bon,le vrai, celui en pot, fait par un petit apiculteur de mon coin. Les quelques apiculteurs que je connais sont des hommes qui aiment la nature, les abeilles et leur travail. Ce sont même des vraies passions, dont ils peuvent parler pendant des heures...

Moi le miel qui vient d'on ne sait ou, qui est le résultat de bidouillages quelconques, ce n'est pas pour moi.

Il y a quelques années, les apiculteurs avaient constaté une surmortalité très élevée dans leurs ruchers. En cause selon eux, le fipronil, composant principal de l'insecticide Régent, et le imidaclopride élément actif du pesticide Gaucho. Suite à une importante pression des apiculteurs, on a suspendu ou interdit l'utilisation de ces deux produits, en 2004 et 2005. On a constaté que la mortalité des abeilles, étaient revenue a des taux proches de la normale, c'est à dire environ 10%. Un autre produit pourrait poser problème, il s'appelle le Cruiser. L'Allemagne l'a suspendu, j'espère que la France le fera!

Ce qui me fait réagir aujourd'hui sur ce blog c'est l'attitude d'un procureur.

Depuis quelques années, un juge d'instruction de Saint Gaudens mène une instruction et a mis en examen les représentants des sociétés à l'origine des pesticides Régent et Gaucho, c'est à dire BASF (95 000 employés,53 milliards d'euros de CA, et 6 de bénéfices en 2006) et Bayer (106 000 employés, en 2006).

Aujourd'hui, le procureur a demandé au magistrat de prononcer un non-lieu car selon lui « "A l'issue des très nombreuses expertises acquises au dossier, il n'était pas envisageable d'affirmer un lien incontestable entre l'utilisation du fipronil (principe actif du Régent) dans l'enrobage des semences et les surmortalités des abeilles constatées à l'occasion des campagnes 2002 et 2003.

J'aimerai savoir de quelles expertises parle-t-on? Celles menées par les chimistes de Bayer ou de Basf? Celles faites par des labos, qui reçoivent des financements directs ou indirect de ces sociétés? Ou celles faites par scientifiques réellement indépendants?

A ce monsieur, j'apprendrais que la meilleure des preuves, c'est le constat fait depuis l'hiver 2006/2007. La mortalité des abeilles est revenue a des taux normaux dans les mois qui ont suivi l'arrêt de l'utilisation des deux poisons mis en cause.

Moi j'aimerai qu'un jour, les délits concernant la santé publique et l'environnement soient considérés comme des crimes. La différence juridique, c'est qu'un crime est jugé non par les magistrats professionnels d'un Tribunal Correctionnel, mais par une Cour d'Assises et un jury populaire! Je rêve de voir le PDG de Total, responsable de la catastrophe de l'Erika puni de millions d'euros d'amendes et de dommages et intérêts, sortir du palais de justice, les menottes au poignets, pour aller passer dix ans dans une geôle. Qui est le plus criminel, le braqueur de banque qui se trouvera aux Assises et pourra envisager de passer 10 ou 15 ans en prison, ou le PDG de Total ou de BASF, responsable d'une catastrophe, et qui risquent seulement la correctionnelle et des peines relativement légères?

Peut être qu'à ce moment là les décideurs économiques, réfléchiront, se trouveront une conscience.

Oui, je sais, je rêve, je suis un incorrigible utopiste.

Permettez que je sorte un peu du sujet pour montrer que ces deux sociétés plus que centenaires ont toujours fait preuve d'une absence absolue de conscience et de moralité? Ben oui! Faut faire de l'argent, mon coco! Tout est permis.

Bayer pour commencer a mis au point, la première arme de guerre chimique, pour l'armée allemande baptisée Ypérique ou gaz moutarde. Cette substance incapacitante voir mortelle a été abondamment utilisée par l'armée allemande en 1917 et 1918. Deux poilus, deux des frères de ma grand-mère paternelle, la femme qui m'a élevé, sont morts des suites des gazages lors de l'offensive allemande de juillet et aout 1918.

Bayer a poursuivi ses activités sur les gaz de combats et a mis au point le gaz Tabun qui fut utilisé pendant la seconde guerre mondiale à partir de 1942.

En 1925 Bayer, et Basf sont fusionnées au sein de la société IG Farben.

Cette société mettra de bonne grâce, à la disposition des Nazis, un gaz que le célèbre chimiste Fritz Haber d'origine juive (prix Nobel 1918) avait mis au point pour lutter contre les rats. Haber qui avait fuit l'Allemagne nazie en 1933, avant de mourir en 1934, ne verra jamais quel genre de rats on gazera dans les camps de la mort nazis avec le Zyklon B.

En 1945, lors des Procès de Nuremberg, le tribunal international déclara que sans IG Farben, la seconde guerre mondiale n'aurait pas pu avoir lieu. Les principaux dirigeants furent condamnés à des peines de prison. La société fut scindée en plusieurs morceaux nommés Bayer, BASF.....

Voilà, c'était juste pour rappeler que pour faire du business, du fric, certaines sociétés n'ont au XX ème comme au XXI ème aucune conscience, aucune moralité quand il s'agit d'argent...

Au fait, pour choisir un miel, regarder sa provenance, choisissez un miel venant de votre région, dont le nom et les coordonnées du producteur sont indiquées sur le pot. Vous pouvez les acheter dans votre supermarché, sur votre marché, ou chez le producteur. Dans les grandes surfaces, ont trouve aussi des marques de miel... Ce sont des miels qui viennent de très loin, qui ont été fabriqués on ne sait comment et qui sont souvent plus chers que les pots de l'apiculteur du coin... En plus vous verrez, que ce soit du toutes fleurs, du miel de montagne, du miel de lavande, de romarin, de châtaignier, c'est meilleur quand c'est produit par un apiculteur, vous savez un de ces artisans-agriculteurs,

amoureux des abeilles et de son métier.

Merde, j'ai faim!

Allez avant dodo, je me fais une tartine, avec du bon pain, un peu de beurre mou bien étalé, et une grosse cuillère à soupe de miel de montagne, bien liquide, le genre qui dégouline....

« Si l'abeille venait à disparaître, l'homme n'aurait plus que quelques années à vivre » , c'est une phrase qui aurait été prononcée par un certain Einstein, Albert de son prénom. A méditer non?


Erik, l'ours gourmand et mal léché qui dédie ce message à des apiculteurs et apicultrices connues dans son enfance, Mr Mouton un voisin, Mr Reverchon qui pouvait parler des heures durant de son miel et de ses abeilles, tous les deux apiculteurs à Frans, dans l'Ain, et à Mme Marcelly, à Taninges, en Haute Savoie, une grand-mère qui était heureuse en voyant nos yeux gourmands devant ses pots blancs de miel de montagne...


PJ: des articles de 60 millions de consommateurs, du Monde, de la Dépèche vétérinaire, d'Alternative santé et Wapiti.

Un remerciement particulier au site internet de l'Unaf ou les amateurs trouveront de nombreuses infos, sur l'apiculture, l'abeille, le miel. Les photos, certaines infos (celles sur les abeilles et les pesticides) Sur ce site vous pourrez consulter une abondante revue de presse comprenant des articles du Monde, d'Alternative Santé, de 60 millions de consommateurs et de dizaines d'autres journaux..


Union des Apiculteurs de France

http://www.unaf-apiculture.info/

la dépêche sur la proposition de non-lieu

http://fr.news.yahoo.com/afp/20080701/tsc-environnement-apiculture-pesticides-c2ff8aa.html