samedi 26 juin 2010

Centre Jean Sarrailh, Incendie, rapport d'enquête

Je ne sais pas si j'en ai le droit mais je le fais.
Ici, vous trouverez, le rapport émis par le juge, avant que le non-lieu
soit prononcé en 1987.
Dans l'incendie du Centre Jean Sarrailh, le 25 mai 1982, 22 adolescents
et deux infirmiers ont trouvé la mort.
Depuis, certains les ont oublier. Pas moi. Aucune responsabilité
dégagée, on ne sait toujours pas qui, comment... Un jour, pour ceux qui
ont survécu, il serait souhaitable qu'enfin, on sache.

Si je n'ai pas le droit de publier les copies de ce rapport. Si une
personne, ayant des compétences dans ce domaine (avocat, juge, prof de
droit), pouvait m'informer de ce qu'il en est, je tiendrais compte de
ces remarques. J'ai enlevé le nom des adolescents entendus par la
Justice et des suspects.

35 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Erik,

Merci pour ce document.
Je t'ai envoyé un mail sur ton adresse gmail.

un ancien

Anonyme a dit…

J'ai toujours pensé à une manipulation (genre Charles Manson)
commise par un gars de l'ouest.
Un ancien des productions papi et beurk.

Unhommeenoir a dit…

J'ai toujours pensé à une manipulation (genre Charles Manson)
commise par un gars de l'ouest.
Un ancien des productions papi et beurk.

On est d'accord mon cher camarade!
Papi et beurk, c'était le bon temps!

Erik

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'ai fait beaucoup de recherches sur cet évènement et ces documents sont un don du ciel !

Quel rapport avez-vous avec cet incendie ?

mathilde a dit…

bonjour
je suis la fille d'un des infirmier mort dans l'incendie et vous?

Anonyme a dit…

Je pense plutot à un gars de l'est et ses suiveur...

Anonyme a dit…

Mathilde, fille de Jean-Pierre qui s'est sacrifié pour sauver des vies ou fille de qui ?

Unhommeenoir a dit…

Mathilde, désolé de te répondre si tard. Moi, suis éric tupin, j'étais un patient du service ou travaillait ta maman. je suis d'ailleurs quelques fois en contact elle. J'ai peu connu ton père, mais les images que j'ai de lui hors l'incendie, sont celles de quelqu'un de sympa, passionné par son boulot...les images de ton père, ses cris, ses vêtements fondus sur lui, je n'oublierai jamais. Contacte moi sur mon mail unhommeennoir@gmail.com ou sur eric.tupin@free.fr

Anonyme a dit…

Jean-Pierre n'a pas crié ! Et s'est comporté avec un héroïsme et un courage hors du commun pour sauver des enfants aux dépends de sa propre vie.

Anonyme a dit…

Est-ce que tu lis tes mails sur gmail.com ?

mathilde a dit…

oui jean-pierre combes.
ok je te contacte desolée moi aussi de repondre tard..

Anonyme a dit…

je suis jean Marc infirmier, en service au centre au moment des faits et l'ami de Geneviéve Martin , décédée avec Jean Pierre Combe dans ce sinistre incendie.J'ai eu l'occasion de travailler avec Claudie Combe que j'ai perdu de vue .
Toutes mes amitiés a ceux qui se souviennent de Geneviéve
JM

Anonyme a dit…

Une de mes amie est décédée lors de cette sinistre nuit!J'avais été appelée pour essayer de reconnaitre ses effets personnels notamment des bijoux que l'on s'était échangé... Horrible quand on a 15 ans! J'ai été chez ses parents par la suite, mais dur car je porte le même prénom qu'elle... N'oublions pas, je n'oublie pas.

Anonyme a dit…

Jean-Marc : infirmier à l'Ouest à l'époque et qui a démissioné après l'incendie et la mort de Geneviève ou est-ce que je me trompe ?...

Contente de te savoir en vie si c'est bien toi...

Rien oublié malheureusement ou heureusement, je ne sais pas...

Apparemment Eric ne répond plus ni sur blog ni sur ses emails ?...

Je ne comprends pas trop pourquoi, il avait l'air de vouloir avoir des nouvelles des anciens ?...

Anonyme a dit…

Oui ! Jean-Marc et plutôt content
aussi d'étre en vie même si elle ne s'est pas toujours montré trés facile!
Si quelqu'un , lié de prés ou de loin à cet événement dramatique, a l'occasion de passer prés de la tombe de Geneviéve à Aire , j'aimerai qu'elle y dépose une fleur et peut être quelques mots . Aire , c'est bien loin et le courage me manque toujours , même aprés toutes ces années
Merci d'avance

Anonyme a dit…

bonjour à vous, dans quelques jours je poste un blog avec coupures de presse de l'époque et un clip vidéo de ma fabrication en hommage aux 24 victimes de l'incendie du centre Jean Sarrailh. Voici mon email:combes_claudie@orange.fr . Ne cherchez pas à me joindre sur facebook ou copains d'avant , je n'y vais jamais . Jean Marc, je suis contente de te savoir en vie . Eric, grand merci .

Anonyme a dit…

Et si vous savez où se cache Michel Petitvalon, dites moi le , que je puisse le revoir encore une fois ! claudie

claudie a dit…

incendiecentrejeansarrailh.blogspot.com
voici le blog de mon hommage qui a été publié grâce à l'aide de Camille , ma jeune voisine .

Anonyme a dit…

Jean-Marc si tu relis ce blog un jour ou l'autre, et toi qui était pratiquement dans le même cas que Claudie, j'aimerais avoir ton sentiment sur son blog...

Val a dit…

JM je mettrai des fleurs sur la tombe de Geneviève qui est juste à côté de mon frère.

Je remercie Eric, Claudie d'avoir ouvert leur blog. J'aurai peut-être le courage d'en faire un, un jour.

Anonyme a dit…

la démarche parait obscène pour certain(s):ainsi va la vie ...Claudie

Anonyme a dit…

Indignez-vous, vous irez mieux :

Et pourquoi pas un recours au niveau de l'UE...
Et la presse américaine ou autre ?

Car il y a bien, eu crimes prémédités et même barbarie, prévisibles et annoncés par les coupables eux-mêmes et aussi les témoins innocents et même le personnel(mais on imposait le silence à l'époque à chaque objection), couverture de crimes et délits avant, pendant et après (les psys ne couvrent jamais que les pires criminels et leur trouvent toutes les excuses du monde : ils sont fascinés par les monstres, car eux-mêmes issus de milieux trop protégés et sûrement pervers, (en tout cas ils n'ont pas grandi à côté d'un vrai dingue dangereux c'est sûr), pour eux c'est comme d'aller s'encannailler dans les bas-fonds pour se sentir vivre, enfin ce qu'ils en imaginent des bas-fonds !!!... Parlez-leur de tueurs de masse ou de tueurs en série ou de tueur tout court, vous verrez leus yeux briller et tout le laïus indécent et incroyable qu'ils sont capables de dérouler pour leurs trouver de bonnes raisons de continuer ???!!... )

Et les conséquences ce n'est jamais leurs problèmes de fonctionnaires de la Sécu au dessus des vrais soucis du vulgum pecus.
Médecins ? Non ou alors dans les camps de quelques pays terroriste que se soit !!!!....

Et ils savaient, quoiqu'ils en disent maintenant, à qui ils avaient affaire, et ont été largement et copieusement prévenus de diverses manière (ou alors ce sont vraiment les pires débiles ou les pires sourds de la terre) et c'est vraiment une honte bien française (pays de collabos malheureuement sans purge pour les mâles, Ah le mâle français...) qu'ils soient encore payés et/ou en retraite payées par leurs éclopés !...

Et les témoins et victimes n'ont jamais rien pu dire à l'époque, même ceux qui le voulaient, car menacés du pire), mais aussi fautes, et fautes professionnelles, et non assistance à personne en danger, négligence grave, non dénonciation de crimes, etc..., etc..., j'en passe et des meilleures.

A votre avis : comment un incendie peut s'étendre à ce point et tuer des dizaines personnes avant qu'on s'en apperçoive dans un lieu habité, où, de surcroit, il est censé y avoir plusieurs surveillants et surveillantes (et dans ce mot il y a le mot "VEILLE"),avertis et entrainés au pire et payés pour çà, des médecins spécialisé pour détecter ce genre de problèmes justement et payés pour prendre les mesures nécessaires pour la sécurité et l'intégrité et l'avenir de chacun (parait qu'il ont fait le serment d'Hyppocrate avant d'exercer, bizarre on s'en rend pas bien compte, et il y avaient des enfants vraiment innocents ?) et aussi les administratifs, ah les administratifs, qui se sont toujours bien amusés en toute irresponsabilité dans ce pays vu que eux is ne risquent jamais rien pas même leur paye ni leur retraite !!!!????...

Mais une bonne retraite vaut toutes les compromissions de la terre, isn't-it ?

En ces temps de crise qu'ils nous laissent derrière eux, çà nous ferait quelques inutiles (à tout le moins) de moins à nourrir à ne rien faire de bien (dans le meilleur de cas ) !!!!....
Marre des irresponsables ...

Anonyme a dit…

Je ne veux plus écrire sur ce blog. Je le fais une derniére fois pour te remercier, VAL .
Me rendre à Aire , ce n'est plus possible à présent !
Aller sur ce blog , c'est déjà pas trés facile ! Ecrire et commenter , au delà de mes forces . Ce qui s'est passé doit d'être évoqué dans le receuillement et le respect de de qui ont laissé leur vie . .Polémiquer sur cet épisode de ma vie c'est un peu le trahir, le dénaturer, le livrer en pâture à notre réflexion et finalement à notre égo. Mais , je pense à Claudie que ne saurais blâmer .Je respecte son choix , le mien n'est pas meilleurs ou moins bon !Chacun sa bouée de sauvetage,aucune n'est réellement efficace .
Encore une fois un grand merci VAL
Jean Marc

Anonyme a dit…

Je ne sais pas si tu me liras JM mais au cas où : de rien!

J'ai enfin ouvert un blog...probablement éphémère

http://mauditmardi25mai1982.over-blog.com/

Val

Unhommeenoir a dit…

Je ne viens plus sur ce blog, je traverse une mauvaise passe depuis plusieurs mois. Pendant longtemps, j'ai eu sur ce blog, des insultes, des menaces, des moqueries.
Cela, m'a dégouter!
Merci à ceux qui ont déposé des commentaires sympas, sensibles, Val, Mathilde, Jean Marc (que j'ai un peu connu puisque j'étais dans son service)... Je ne remercie pas par contre, ceux qui m'ont laissé des messages totalement anonymes, avec des pseudos bidons...

Stopmensonge a dit…

-LE RAPORT D'ENQUETE-
il en ressort que le batiment n'était pas conforme à la réglementation. Alors c'est l'architecte qui serait le fautif?
L'architecte est décédé 4 ans après les travaux donc l'enquète s'arrête là!
Il n'est pas fait état des entreprises chargées des travaux : ont elles respectées le cahier des charges?
Cependant le batiment avait reçu une accrédidation de conformité : là il y a faute.
Alors si les rumeurs ont affirmé que l'incendiaire fut réel il n'en reste pas moins que la rapidité de propagation du feu est du à un vis de construction; un défaut majeur ignoré au moment de l'accréditation délivré en 1971 par les services de l'état : ceci explique l'omerta sur ce drame : les responsables ce sont des fonctionnaires et non pas un ou des patients. Les services de l'état et ses acteurs ne sont jamais responsables de rien (sang contaminé, tunnel du mont blanc, nuage radioactif, médiator...)
Il faut noté aussi que la pseudo-enquète réalisée à l'époque c'est concentré sur des interrogatoires des pensionnaires : une piste bien pratique pour détourner les regards loin de la vérité

Anonyme a dit…

Merci d'avoir publié ce rapport d'enquête et pour ton récit de ce jour noir. Je l'ai aussi vécu. Eliane

Anonyme a dit…

merci,trente ans après,ma vie est toujours marquée;devant la tombe des petits je m'incline avec le même respect devant chacun.pour moi,ce sont tous et toutes des victimes.je me demandeencore si certains témoignages n'ont pas masqué un instigateur?

Anonyme a dit…

bonjour merci érik pour tous ces documents çà permet de comprendre un peu plus ce qui c'est passé moi je me présente je m'appelle fernando j'étais à l"aile ouest ce jour d'incendie ou je suis descendu en pyjama j'ai attrappé une lance à incendie mais malheureusement il n'y avait pas d'eau surement un probleme de norme incendie ....

Melyssa Schmidt a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

A mon oncle... Bruno ♡

Melyssa Schmidt a dit…

A mon oncle Bruno.... ♡

Christian Salard a dit…

bonjour je suis le frere de marcel salard decedé dans l incendie est ce qu une personne a connu mon frere? j aurais aimé avoir des temoignages merci par avance

Manciet Jean-françois. a dit…

J'ai déposé ce jour un géranium blanc en mémoire des victimes de cette tragédie.
Juste à côté de la plaque de Geneviève Martin.

Anonyme a dit…

merci pour elle , pour moi aussi !
J"ai 65 ans , elle me manque plus que jamais
Jean marc